Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2018 portés à notre  connaissance: 

66 blessés en 2018

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 2017

Vernon : un policier municipal grièvement blessé lors de la manifestation lycéenne

Un agent de police municipale a été blessé par un projectile entraînant une fissure et une plaie au niveau du crâne, hier matin, lors d’une manifestation de lycéens, à Vernon.

https://www.paris-normandie.fr/vernon/vernon--un-policier-municipal-grievement-blesse-lors-de-la-manifestation-lyceenne-PP14289251?fbclid=IwAR2e48Yk7BL1QPMfG8HXZJUlXAfyc69oIVWGqrVo_JGR8RaRSuhtzVTO4XY

L'USPPM c'est Quoi?

Note utilisateur:  / 1

lssue d'un ancien syndicat local de policiers, qui à l'époque étaient tous des agents municipaux, l'USPPM fut le premier syndicat national de police municipale.

Le syndicat est né de la volonté de l'union de plusieurs collègues à DRAGUIGNAN sous l'impulsion de Monsieur BARDY qui de fait a été désigné Président et ensemble ils ont décidé de nommer le premier syndicat au sein de la Police Municipale UNION SYNDICALE PROFESSIONNELLE DES POLICIERS MUNICIPAUX.

À cette époque ces collègues avaient compris que c'est cette union qui ferait leur force, cette force qui depuis 47 ans fait dire le droit et défend les collègues et la profession.

En fait par UNION il faut entendre rassemblement de collègues ce qui n'a rien à voir avec une quelconque fusion syndicale .

Il est officiellement reconnu par le Conseil d'État comme un syndicat professionnel de la police municipale ayant qualité pour défendre ses intérêts. L'USPPM a été présidée par Jean-Marie BARDY jusqu'en 2004.

L'USPPM revendique à son actif l'indemnité spéciale de fonction en faveur des policiers municipaux, l'avancement à l'échelon égal ou supérieur pour la police puis pour l'ensemble de la fonction publique, la carte tricolore, un projet de loi sur la bonification de 1 an tous les 5 ans. Elle a contesté devant le Conseil d'État les décrets de novembre 2006 ayant refondu quasi totalement la police municipale.

C'est le syndicat de police municipale qui exerce le plus grand nombre de recours sur le plan juridique. On lui prête la majeure partie des jurisprudences existantes en matière de police municipale. Néanmoins, cette forme de syndicalisme serait semble-t-il particulièrement mal appréciée par l'administration tant locale que nationale.

Un chargé de Mission du Ministère de l'Intérieur aurait qualifié l'USPPM "d'extrémiste" avec laquelle il ne fallait pas négocier. Ainsi, nombre de secrétaires généraux (Mms Baudry, Crouzet et Michel) de l'USPPM, ont été ou sont sanctionnés, rayés des cadres puis réintégrés grâce à l'action juridique de leur syndicat.

Jusque dans les années 1990, l'USPPM est l'interlocutrice privilégiée du gouvernement en matière de négociations professionnelles du métier de policier municipal. Avec l'arrivée de nouveaux syndicats, principalement des filiales des grandes centrales syndicales, l'USPPM est par la suite reçue comme un syndicat parmi les autres. Puis, après 1999, l'USPPM n'est plus invitée à la table des négociations. Cependant, l'USPPM reste toujours l'interlocutrice privilégiée des parlementaires de l'Assemblée et du Sénat. La quasi totalité des questions au Gouvernement posées à l'Assemblée ou au Sénat sur les sujets concernés sont issues de l'USPPM.

Le syndicat multiplie les actions communes avec les autres syndicats (SNPM, CFTC-PM) lorsque le besoin s'en fait sentir (rencontre conjointe devant les différentes instances de la république, plaintes communes...) afin de rajouter du poids à la voix de la Police Municipale.

L'USPPM ne cherche pas de solutions alternatives, elle a des revendications qui sont très claires, et les exprime au quotidien avec beaucoup de force et de conviction sans aucune complaisance a l'égard de qui que ce soit. Son Président ne pratique pas la langue de bois, et n'a jamais varié dans ses déclarations.

Les particularités de l'USPPM:

  • Tous les membres du bureau du syndicats et du conseil d'administration sont agents de police municipale. En plus d’agir pour la profession sur leur temps de repos, preuve de leur volonté et de leur engagement, ils servent aussi sur le terrain, ne bénéficiant d’aucun détachement permanent pour exercer leur fonctions syndicales. ils sont au plus près de la réalité du terrain pour mieux vous défendre.
  • Contrairement aux syndicats dits représentatifs, l'UPPM ne prend pas des cotisations importantes pour vous diriger vers un avocat en cas de problème. À l'U.S.P.P.M, ce sont des policiers municipaux, qui connaissent le métier, qui vous connaissent, qui connaissent la réglementation afférente à notre fonction, des policiers qui vous aident, qui vous guident, qui rédigent les procédures nécessaires à votre défense.

Certains pensent encore qu'un syndicat non représentatif n'est pas apte à défendre les collègues et la profession devant les instances juridiques ou gouvernementales, qu'il vaut mieux adhérer à une des grandes centrales syndicales. L'USPPM est encore là (n'en déplaise à certains) pour prouver le contraire.

Adhérer à l'USPPM, c'est préserver ses droits, c'est faire dire le droit!

L'Adhésion au Syndicat

Note utilisateur:  / 2

Adhérer à l'U.S.P.P.M, c'est l'accès à toute l'information concernant notre profession,

Une revue semestrielle d'information syndicale envoyée au domicile de l'adhérent,

L'accès à un site internet d'information sur votre carrière, votre profession,

La défense des intérêts de l'adhérent, après une période de stage de six mois, devant sa Mairie, le conseil de discipline, le tribunal...

Être certain d'une réelle autonomie, l'U.S.P.P.M n'est pas affiliée à une grande centrale syndicale, elle préserve ainsi son indépendance, son apolitisme et sa neutralité.

Lire la suite : L'Adhésion au Syndicat

Le Bureau National

Note utilisateur:  / 0

Le bureau National de L'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux a son siège social à Lunel dans l'Hérault (34).

Composé de 8 membres, tous policiers municipaux en activité, ils sont élus pour une durée de 3 ans.


Un Président National

Un Premier Secretaire (Vice Président)

Deux Premiers Secretaires Adjoints

Un trésorier national et directeur de la publication

Un trésorier adjoint

Un commissaire aux comptes

Un directeur national de la communication


Aucun des membres ne  bénéficie de détachement permanent pour exercer leurs fonctions syndicales: ils sont au plus près de réalité du terrain pour mieux vous défendre.

 

Vous pourrez le contacter à tout moment au 06.24.84.38.56

Laissez un message, nous vous répondrons dès que possible

Vous avez aussi la possibilité de "poster" sur le forum de discussion

 

 

 

 

Nos Revendications

Note utilisateur:  / 0

Vous pourrez trouver plus en détail nos revendications en téléchargement libre ici. Ce document constitue la plate forme revendicative présentée au Ministre de l'Intérieur lors de notre rencontre le 30 juin 2008.

 

1/ Abrogation des dispositions relatives au double agrément dans l'Article L.412-49 du nouveau Code des Communes, résultant de l'Article de la Loi N°99-291 du 15/04/99. Agrément unique du Procureur.

2/ Uniformisation des fonctions par un statut général fixant des fonctions identiques dans toutes les villes.

3/Revalorisation des grilles indiciaires des Policiers Municipaux.

4/ Demander aux Préfets lors de recrutements illégaux de directeurs de Police Municipale, attachés ou responsables de faire annuler ces recrutements par les Juridictions Administratives.

5/ Indemnité Spéciale de Fonction obligatoire et prise en compte dans le calcul de la retraite des Policiers Municipaux.

6/ Accorder une bonification d'ancienneté de un an chaque période de cinq ans, comme cela existe déjà dans les autres corps de Sécurité Publique.

7/ Départ à la retraite à 55 ans.

8/ Armement : Avant la Loi CHEVENEMENT (Loi du 15/04/99), les Policiers Municipaux étaient armés de plein droit, en vertu des dispositions des Articles 17 1er et 36er du Décret du 12/03/73, si le Maire décidait de les doter d'une arme. Tous les Policiers Municipaux doivent impérativement être armés.

9/ Rétablissement pour les Policiers Municipaux de la Médaille d'Honneur de la Police Française, qui leur a été retirée par l'ancien Ministre de l'Intérieur, Monsieur Jean-Louis DEBRE.

10/ Abrogation des décrets du 17 novembre 2006 - Statut particulier des Agents de Police Municipale / catégorie B / Directeurs

Hommage à Monsieur BARDY

Note utilisateur:  / 0

Hommage à Monsieur BARDY

décédé le 11 août 2006
Ancien président, membre fondateur de l’USPPM

 

 

       Au détriment de sa vie privée et de sa santé, monsieur BARDY a lutté de toutes ses forces dans l’intérêt des policiers municipaux et du respect du Droit. Monsieur Bardy était un EXEMPLE de syndicaliste. Le syndicalisme pour lui rimait avec sacerdoce.
      Bien qu’il y ait beaucoup, voire énormément de dysfonctionnements dans nombre postes de police municipale, dus très certainement à la négligence et/ou l’égocentrisme de certains élus avec la complaisance, voire la complicité de certains syndicats qui se revendiquaient hier représentatifs, la police municipale possède un certain nombre de protections et acquis sociaux, qui lui sont tous dus.
      Oui, tous ces acquis lui sont dus, à lui seul. Jean-Marie est non seulement le père de l’USPPM, mais aussi le père du syndicalisme en police municipale. Pendant maintes années, l’USPPM fut la seule formation syndicale de la police municipale. C’est le plus ancien syndicat de notre corporation, depuis 1970. Grâce à Jean-Marie, nous avons l’ISF, l'avancée à l’échelon égal ou supérieur avec application à toute la FPT, la carte tricolore, le projet de Loi sur bonification du 1/5ème désormais revendication de toutes les formations syndicales. C’est aussi le père de la Jurisprudence protégeant les policiers municipaux dans tous les domaines. Ancien policier national, il fût OMP et reversé en police municipale, chef d’un « commissariat ». Il prit parti pour défendre les agents sous ses ordres, en créant de quasiment rien l’USPPM.

       A titre personnel, je vous dis un grand merci, Monsieur BARDY.

 

Du nouveau à l'USPPM

Note utilisateur:  / 0


logousppmnouveauDe nouvelles conditions tarifaires concernant les adhésions des stagiaires prendront effet à compter du 01 janvier 2011 et ne concerneront que les nouveaux adhérents.

En effet, pour toute nouvelle adhésion, la  première année de stage la cotisation sera de  21 euros, pour  la deuxième année de stage (s'il y a lieu) celle-ci s'élèvera à 35 euros. Les stagiaires devront produire leur arrêté de nomination au moment de l'adhésion. Une fois titularisé, l'adhésion s'élèvera à 63€.

Nous avons d'ailleurs décidé de maintenir les tarifs concernant les adhésions pour les titulaires et les retraités, tarifs qui n'ont pas subit d'augmentation depuis 5 ans malgré l'évolution des charges.

Ce maintien des tarifs est rendu possible grâce aux nouvelles adhésions que nous avons enregistrées notamment ces deux dernières années....

Le 7 Juin 1970

Note utilisateur:  / 0

Aujourd'hui 7 juin 2011 voila maintenant 41 ans que les statuts de l'USPPM ont été déposés à Draguignan, son parcours depuis cette date démontre l'opiniâtreté et les valeurs de ceux qui la composent, son expérience acquise au fil du temps font ses lettres de noblesse, elle est donc sans contexte la "mère du syndicalisme au sein de la profession", j'aurai donc aujourd'hui une pensée respectueuse et pleine de reconnaissance pour Monsieur Bardy Jean Marie son fondateur et président jusqu'en 2004.

 

Longue vie à l'USPPM !

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.