Site de l'USPPM

banniere_animee.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2019 portés à notre  connaissance: 

 Déjà 92     blessés et 7 morts en 2019

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 2017, 68 blessés en 2018

AVIGNON Porteur du VIH, il mord un policier municipal

Le trentenaire apparaît dans le box avec quelques rougeurs sur le visage. Pas très grand, plutôt maigre, il était surtout manifestement très excité ce dimanche matin vers 3 heures. Alors qu’il a passé une soirée manifestement bien arrosée, il sort d’un établissement près de la porte Saint-Lazare après un appel signalant un piéton bruyant. Mais lorsque les policiers municipaux arrivent sur les lieux pour tenter de le calmer, il se met rapidement à les insulter. Les fonctionnaires décident finalement de lui passer les menottes mais le trentenaire ne se laisse pas faire. Alors qu’une de ses mains est menottée, il résiste à l’interpellation et tente de mordre à plusieurs reprises les agents. Il parvient à en mordre l’un d’entre eux à l’avant-bras. Conduit au commissariat, l’homme de 37 ans refuse de se soumettre au contrôle d’alcoolémie puis donne une fausse identité.

Présenté lundi après-midi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Avignon, le prévenu a expliqué qu’il avait été violenté par les fonctionnaires. Une version que n’a pas retenue le tribunal. Le prévenu a été condamné à 12 mois de prison avec sursis pendant 2 ans avec une obligation de soins et de travail et à indemniser ses victimes. Il devra ainsi verser aux deux fonctionnaires qui n’ont pas été mordus 350 euros. Pour le policier municipal mordu, l’affaire a été renvoyée sur les intérêts civils. Le prévenu étant porteur du VIH, le policier doit pendant trois mois suivre une trithérapie.

 

 

https://www.ledauphine.com/vaucluse/2019/06/25/porteur-du-vih-il-mord-un-policier-municipal?fbclid=IwAR3OGOJ1Dw75vO92--R5gL-gIxF477ITUnnJ2Q4phhawDfMfDs3PPwKLsl0

 

 

Nous venons d’apprendre le suicide d’un collègue affecté à Fos-Sur-Mer. Âgé de 29 ans, Mickael venait de finir sa formation (FIA). Les adhérents et membres du bureau national  de l'USPPM présentent leurs plus  sincères condoléances à  sa famille, ses amis et collègues.

(Sources syndicales)


Quand les bureaucrates jouent les professeurs l'USPPM répond

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Monsieur le Ministre ,

C'est avec une attention particulière que j'ai pris connaissance de la réponse de Monsieur Le Directeur Général des Collectivités Locales, Monsieur Bruno DELSOL, chargé de me répondre.

Permettez-moi Monsieur le Ministre, de vous préciser, que l'USPPM n'a jamais attendu que les bureaucrates de Paris s'improvisent professeurs de Droit Public pour connaître sur le bout des doigts les statuts de la Fonction Publique Territoriale.

Responsable du redressement des comptes publics, vous devriez vous sentir plus que concerné par ce problème : aussi je vous rappelle que ces nominations illégales sans aucun doute nombreuses, qui touchent toutes les collectivités territoriales, dissimulent une forme de clientélisme électoraliste et constituent au-delà une inégalité devant la loi, mais également pourraient constituer le délit de concussion au sens de deux arrêts de la Cour de Cassation, un délit dont pourraient être déclarés complices les auteurs de ces décisions.
De telles nominations permettent non seulement la perception indue d’un meilleur traitement, mais peuvent permettre l’accès à un régime indemnitaire particulier selon les cadres d’emplois, in fine à une meilleure rémunération en activité d’une part et d’autre part à de meilleures pensions, des avantages indues qui en tous les cas ne sont pas sans incidences sur les deniers publics et auxquels d’autres même légalement n’auront pas accès les avancement de grade se faisant bien souvent au choix.

Afin que que vous puissiez comprendre la portée de notre demande, je réitère donc celle-ci : que comptez vous faire Monsieur Le Ministre, pour mettre fin aux trop nombreuses nominations illégales au sein de la Fonction Publique Territoriale (et peut-être bien, même au sein de certains ministères) et par la suite pour assumer votre responsabilité, celle de redresser les comptes publics?

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations distinguées.

Le Président National

Téléchargements : 42

 

Téléchargements : 20

 

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.