Site de l'USPPM

banniereusppmrevue.gif

Les écologistes et la sécurité exemple de Lille

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Image associée

¨Propos de M. Jeremie Crepel conseiller municipal de Lille groupe EELV sur Facebook

Vendredi soir, nous nous sommes opposés au voeu du FN soutenu par la droite d'armer la police municipale :

« Des rêves de shérifs et de cow-boys », a raillé l’écologiste (majorité municipale) Jérémie Crepel, en tirant à boulets rouges contre cette revendication : « Il est indécent de tenir un discours pro-armes à feu après la tuerie de Las Vegas, indécent d’instrumentaliser les peurs par démagogie ! »

Réponse de l'USPPM

Monsieur le Conseiller sans aucune polémique qu'il est tout à fait inutile d'entretenir à ce sujet, L'Union syndicale professionnelle des policiers municipaux (USPPM) syndicat professionnel indépendant prend note qu'à Lille Mme AUBRY et ses alliés politiques considèrent les policiers muncipaux en sécurité dès lors que ceux-ci ne sont donc pas armés. Nous pouvons donc en conclure que les policiers municipaux ne seront donc victimes d'aucune agression d'aucune sorte, ce dont ils seront rassurés de l'apprendre. Bien entendu si demain un policier municipal Lillois devait être blessé à l'occasion de l'exercice de ses fonctions il sera alors nécessaire de nous expliquer comment cela pourrait-il s'être produit. Au delà faisant référence aux évênements dramatiques de Los Angeles, je puis vous affirmer que si vous décidiez d'apporter votre contribution politique en vu de limiter les détentions d' armes pour les particuliers, une mesure de bon sens qui ne pourrait que rassurer les forces de l'ordre nous la soutiendrons sans aucune réserve. Il ne vous aura pas échappé qu'en France les forces de l'ordre contrairement aux terroristes, ne tirent pas sur les personnes gentillement atablées aux terrasses des cafés, ni ne foncent sur la foule lors des manifestations. Bien au contraire leur rôle y compris même pour les policiers muncipaux est celui de protéger comme ils l'on fait à Nice. Vous ne pouvez soutenir le double langage politique de Mme Aubry qui d'un côté soutient qu'armer ses policiers municipaux serait les exposer et de l'autre qui n'éprouve aucune hésitation à exposer de faits ceux-ci à des risques majeurs alors qu'elle les associe à des dispositifs dont le but est de prévenir des attaques terroristes et nous dire que la sécurité c'est à l'Etat de l'assurer. Pendant que vous discutiez de cette question une fusillade éclatait dans le quartier Moulin, une fusillade dont il peut-être permis de penser que les policiers municipaux auraient pu la croiser au cours de leur patrouille, ainsi il faut donc que vous usiez de votre position d'élu, pour demander à Mme AUBRY de donner des consignes claires aux policiers municipaux d'éviter ce quartier. C'est vous en conviendrez une mesure de bon sens à la hauteur de votre position politique et laisser l'Etat agir et les citoyens de ce quartier se débrouiller avec la délinquance et la criminalité ou tout simplement la folie des hommes. La justice avait son mur des cons, nous pourrions quant à nous les policiers municipaux avoir notre mur des ânes, mais malheureusement la muraille de chine n'y suffirait pas je vous l'assure. In fine sachez que les organisations syndicales professionnelles ne se satisferont plus de seaux de larmes, de belles oraisons funêbres, de promesses des politiques mais demanderont désormais l'ouverture systématique d'informations judiciaires visant à déterminer l'existence ou pas de manquements à une ou plusieurs obligations de sécurité prévue par la loi qui seraient le fait de l'employeur public qui pourrait bien être conduit à s'en expliquer devant la justice. A Lille nous prenons donc note que les policiers municipaux dès lors qu'ils ne sont pas armés ne courrent aucun risque de quelque nature.

 

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.