Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

Courriel réponse à notre demande d'audition

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Suite aux attentats de Paris le 13 Novembre 2015, l'USPPM, le SNPM et la CFTC-pm ont rédigé un courriel à l'intention de Mr le Premier Ministre. Une réponse nous est parvenue ce jour, nous vous la livrons telle quelle.

Monsieur le Président,

Vous avez fait part au Premier ministre de votre souhait de le rencontrer, suite aux attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis le 13 novembre dernier,  afin d'évoquer les conditions de travail des policiers municipaux au regard de leur armement et moyens de protection.

Monsieur Manuel VALLS a pris connaissance avec attention de votre démarche et des raisons qui la motivent. Cependant, son emploi du temps très chargé ne lui permettant pas de vous recevoir, il m'a demandé de transmettre votre correspondance électronique à Monsieur Bernard CAZENEUVE, Ministre de l'intérieur, déjà saisi par vos soins, afin qu'il en prescrive un examen attentif et vous apporte directement une réponse.

Soyez assuré que le Premier ministre demeure, plus que jamais, attaché au rôle majeur joué par les 3.900 polices municipales de France au service de la sécurité des Français. Le Chef de l'Etat a annoncé lors du dernier Congrès de l'Association des Maires de France (AMF) des moyens supplémentaires afin d'aider à mieux protéger nos compatriotes, mais également à mieux protéger les policiers municipaux en finançant leur équipement et en apportant aux maires qui le souhaitent les armes qui seront prélevées sur les stocks de la police nationale. De plus, les contrats locaux de sécurité seront également renforcés.

Le Premier ministre tient aussi à rappeler les mesures prises par le gouvernement suite aux attentats de janvier 2015, notamment qu'une partie des moyens supplémentaires annoncés dans le cadre du renforcement du dispositif de lutte contre le terrorisme sera consacrée à l'amélioration de la protection des policiers, en particulier des policiers municipaux, afin de les doter de gilets pare-balles plus performants.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Pour le Premier ministre

Sébastien GROS
Chef de Cabinet

Téléchargements : 47