Site de l'USPPM

banniereusppmrevue.gif

Beauvais suite et fin ... ?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

PHOb4a0b978-9db8-11e4-bb59-929f980fc9a1-805x453.jpgLa "consultation citoyenne" de Beauvais sur l'attribution d'armes aux policiers municipaux a eu lieu,  les habitants de cette commune de l'Oise ont répondu «non» à 67%.
La participation a toutefois été très faible, n'atteignant que 18,6%.

Dans l'Oise, les policiers municipaux de Chantilly peuvent porter une arme, tandis que le maire de Compiègne, Philippe Marini (Les Républicains), a sollicité une autorisation préfectorale pour ses policiers.

Les beauvaisiens ont parlé, leur choix a été pris en compte mais lorsque l'un d'eux se trouvera dans une situation périlleuse et que des policiers municipaux faute de moyens, ne pourront pas le protéger il ne pourra que s'en prendre à lui-même.

Lorsque l'on déplore des victimes du devoir dans la profession, victimes dont la plupart ne disposait pas de moyens d'assurer la sécurité d'autrui et la leur, cette décision manque cruellement  de pragmatisme, quant aux responsabilités de Madame le sénateur-maire de Beauvais, Caroline Cayeux, qui n'a semble t-il pas su prendre seule une telle décision, au cas où un agent venait à être blessé ou pire tué en service, elles seront tout de même recherchées et engagées sur le plan administratif mais également pénal, s'il est démontré qu'elle a failli à son devoir de s'assurer que les agents placés sous sa responsabilité exercent leurs missions en sécurité.
Car cette consultation ne l'exonère en rien.

L'USPPM y veillera.