Les policiers peuvent-ils protéger?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Alors que le débat fait la une des journaux en ce qui concerne l'armement des policiers municipaux, il serait bon de signaler que dans l'état actuel, les gardiens de la paix tout comme les policiers municipaux dotés d'armes de poing ne peuvent plus assurer la protection de la population.

Lors de la tuerie du Bataclan, par exemple, les images nous ont montré le manque de moyens des forces de l'ordre, ne s'agissait-il pas de mouvement de repli des policiers nationaux, arrivés les premiers sur les lieux ?

Et la mise en place d'un périmètre de sécurité, en attendant l'arrivée des unités d'élite, pendant que les terroristes pouvaient se livrer à un massacre, n' est-ce pas révélateur de leur manque de moyen adapté également ?

Si les policiers municipaux n'ont pas en charge la lutte contre la grande criminalité, ni même le terrorisme, bien loin de leurs prétentions, considérant qu'ils sont la POLICE DE PROXIMITE et qu'ils sont bien souvent les premiers à intervenir sur les faits, il est essentiel qu'ils ne soient pas rendus à l'impuissance, disposer des moyens de faire échec à de telles attaques, en tous les cas de pouvoir en réduire les conséquences.

A l'heure actuelle aucun policier municipal armé ou pas, ne dispose des moyens de pouvoir prétendre à faire échec à de telles attaques, ni même au mieux, de pouvoir en limiter les conséquences pour les citoyens, les armes dont  sont dotés les policiers municipaux et celles qui sont mises à leur disposition par le Ministère de l'Intérieur sont obsolètes et ne correspondent plus à la réalité du terrain et le citoyen doit en avoir conscience.

Les policiers municipaux garants des lois républicaines ne demandent qu'à disposer des moyens de PROTEGER les citoyens et non de rester dans la situation qui est la leur actuellement faute de volonté politique, celle de l'impuissance, ce qui est inacceptable.