Site de l'USPPM

banniere_animee.gif

Patrouille mixte PN et PM à Beauvais

Note utilisateur:  / 0

Suite à la réponse de M. COLLOMB transmise par Madame la députée  Marie - Noëlle BATTISTEL, l'USPPM n'a pas tardé à interroger et informer M. le Préfet de l'Oise.

Prefet beauvais Page0

Image2

Télécharger le document en pdf

Réponse de Gérard COLLOMB sur l'implication des PM dans la PSQ

Note utilisateur:  / 0

Suite à la demande de Guillaume MANY, délégué chargé de communication et des relations publiques au sein de l'USPPM, La députée Marie - Noëlle BATTISTEL nous transmet la réponse qu'elle a reçu de la part du Ministre de l'Intérieur concernant la PSQ et l'implication des Policiers Municipaux dans le dispositif.

A la lecture de la réponse, nous ne pouvons que constater le décalage entre la théorie et ce qui se fait sur le terrain, ainsi que l'oubli volontaire du volet social (une fois de plus) puisque nous l'avions souligné dans le courrier.

Reponse PSQ MANY COLLOMB 1

image2

Télécharger le document au format PDF

Police Municipale et terrorisme...

Note utilisateur:  / 0

guillemet orange15x15Quand j'ai vu que c'était réellement un terroriste [...] j'ai pris mon téléphone j'ai appelé la Police Municipale, le maire vite vite, nous avons un terroriste dans le magasin, faites le nécessaire, dépêchez-vous, dépêchez vous...guillemet orange15x15ouvert

Capture youtube

A en croire Mme GREAUME, sénatrice du nord, les missions de la police municipale et de la police nationale sont différente, [...] la sécurité intérieure est et doit restée une prérogative régalienne...

Encore et toujours Mme la Sénatrice GREAUME

Note utilisateur:  / 0

Suite à la réponse de Madame la Sénatrice dont vous avez tous pu juger de la teneur des propos, Grégory VALETTE, président de l'USPPM "remet le couvert" et rédige un nouveau courrier à l'intention de Mme GREAUME

Courrier Sénatrice Gréaume du 27 mars 2018 page 001

page2

La réponse d'une sénatrice

Note utilisateur:  / 0

Voilà une réponse qui ne peut que nous laisser perplexe : Mme La Sénatrice ne tient pas compte que depuis 1972 la profession compte des victimes du devoir, car porter un uniforme de policier sur la VP nous met en danger peu importe nos missions, quant à la formation au maniement des armes elle n'a rien à envier à celle des forces de l'Etat, avec ce mode de penser nous ne sommes pas pres d'avancer !

N'en déplaise à certains, les policiers municipaux sont bien sur le terrain, a combler le manque de policiers nationaux, à devoir assurer la sécurité de leurs concitoyens à une époque ou le terrorisme est présent au quotidien et où la criminalité ne cessent d augmenter. Ce n'est certainement pas  avec un bâton de défense, et une bombe lacry qu ils vont pouvoir assurer leur sécurité et celle des administrés face à un malfrat armé ou un terroriste !!!

senat1

image2

Policiers Municipaux dans les écoles de Nice, intervention de l'USPPM

Note utilisateur:  / 0

 

1 courrier MI page 001

image2 image3 image4 image5 image6

Télécharger le PDF

Téléchargements : 35

 

Lire aussi la réponse de la fédération des Parents d'Elèves

L'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux (USPPM) tire la sonnette d'alarme chez les parlementaires !

Note utilisateur:  / 0

L' USPPM a rencontré le lundi 19 Mars 2018, Monsieur le Député François Ruffin, M. Guillaume Many délégué régional de l'USPPM d 'Ile de France, chargé de communication et des relations publiques a pu lui exposer nos revendications.

Un entretien très courtois et constructif : Il a été question de faire un état des lieux de la police municipale, et notamment l'essor de la police municipale actuellement, la mise à contribution dans le cadre de la Police de la Sécurité au Quotidien avec une différence de traitement de salaire comparée aux forces de l'Etat, les retraites « misérables » de notre corporation, la bonification d'un an tous les cinq ans qui fait partie de nos revendications et le dossier comportant la liste des victimes du devoir dans la profession a été remis à Monsieur député, attentif à nos revendications, celui ci s'engage à porter notre voix, en proposant des amendements, à l'Assemblée Nationale, de nouvelles rencontres auront donc lieu prochainement.

Le bureau national de L'USPPM

COMMUNIQUE Ruffin page 001

L'USPPM FAIT DIRE LE DROIT UNE NOUVELLE FOIS

Note utilisateur:  / 0

A l'aube de 2020, il est regrettable de constater que des collectivités locales puissent encore ne pas appliquer les règles en matière du droit à l'affichage syndical.

Ainsi l'USPPM pour la énième fois vient à ce sujet de faire dire une nouvelle fois le droit.

Le Tribunal Administratif de Versailles vient d'annuler la décision implicite de Monsieur le Maire de la commune de BUC rejetant la demande du 13 janvier 2014 de l'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux tendant à la mise à disposition de panneaux d'affichage à l'intention des organisations syndicales dans les locaux de la commune dans les conditions conformes aux obligations légales.

Le Tribunal Administratif enjoint à Monsieur le Maire de la commune de BUC, s'il ne l'a déjà fait, de prendre les mesures nécessaires pour permettre l'affichage de l'information syndicale, conformément et dans les conditions prévues par les dispositions législatives et règlementaires susvisées dans le délai de deux mois à compter de la notification du jugement.
(TA de VERSAILLES-08/03/2017-USPPM c/Cne de BUC

 

Le Buc page 001