Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

LES MAIRES ET LES PIE

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les maires ont parfois de drôles de façons de concevoir la sécurité.

En effet, nombre d'entre eux décident de doter les policiers municipaux de pistolets à impulsions électriques, mais pas d'arme à feu; c'est le cas dans le département du Lot et Garonne : dans un journal local nous pouvons lire que dans les communes de Marmande et Tonneins, les policiers municipaux allaient être équipés de Pistolets à Impulsions Électriques plus connus sous le nom de : "Taser ".

Les "Tasers" sont des armes intermédiaires mais ne peuvent remplacer les armes à feu, elles ne sont pas toujours une réponse appropriée face aux armes dont peuvent se servir les délinquants et les terroristes de nos jours.

Pour un agent qui ne dispose que d'un "taser", les chances de pouvoir assurer la sécurité d'autrui et la sienne risquent fortement d'être compromises et lorsque Monsieur le maire de Tonneins, Dante Rinaudo, déclare que ces armes seront exclusivement portées la nuit mais en aucun cas la journée, nous pouvons nous poser la question de savoir si nos victimes du devoir ont été abattues lâchement de nuit uniquement...

Souhaitons que rien de fâcheux ne se produise la journée, dans ces communes où les policiers municipaux n'ont pas tous les moyens d'assurer pleinement leurs missions.

Autres lieux mais même constat, dans le département de la Seine Maritime, certains policiers municipaux havrais devront attendre la nuit pour pouvoir utiliser un PIE afin d'assurer la sécurité d'autrui et la leur.

Ces décisions sont insuffisantes et même si nous ne le souhaitons pas, dans le moyen terme, il est fort probable que certains événements nous donnent encore une fois raison...

 

Télécharger le communiqué pour affichage:

Téléchargements : 11