Site de l'USPPM

banniere animee.gif

Police Secrete du Quotidien

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

UNION SYNDICALE PROFESSIONNELLE

DES POLICIERS MUNICIPAUX

------U.S.P.P.M.------

BILLET D’HUMEUR

PSQ

(Police Secrète du Quotidien)

« Après 20 ans de léthargie, soudain qu’elle débauche d’énergie, quel consensus au point que cela pourrait que nous apparaitre comme suspect. Énarques , tous ensemble touchés par la grâce divine sans doute, n’ont d’yeux que pour la Police de la Sécurité du Quotidien, se retroussant les manches comme jamais !!!

La cour des miracles n’est jamais loin, avec ces faiseurs de mirages, rois de l’illusionnisme.

Ainsi demain à les en croire des hordes d’alguazils chassant le malandrin se déploieront dans nos rues. Sans doute un rêve de courte durée, une illusion probable, une de celle dont ils gardent jalousement le secret.

Passés maitres dans l’illusion depuis fort longtemps, l’art de briller, experts en communication, miroir aux alouettes, ces hordes, scénario bien rodé, le temps aidant ne seront plus qu’une armée des ombres, retournant bien vite, nécessité oblige, à leurs anciennes amours, les procédures.

Camarades d’infortune certainement, ne les blâmons point, nous savons bien qu’ils ne sont que les laquais de l’État, tristes exécutants travaillant dans des locaux miteux et délabrés, sans moyens, submergés par l’ampleur de la tâche. Démobilisés, découragés, souffrant en silence au point d’en mourir parfois.

Police secrète du quotidien inéluctablement, Police de la sécurité du quotidien pour les naïfs, les ravis, les biens-heureux.

Seuls , fidèles serviteurs des communes, comme ils le sont depuis toujours, ces fonctionnaires, devenus ainsi esclaves de la République, sous équipés, sous payés, exposés aux périls les plus graves, pataugeant dans la misère sociale de plus en plus glauque, resteront, la police de la sécurité du quotidien n’étant plus alors qu’ersatz. Seuls ils feront face à la violence extrême et ne pourront qu’en payer le prix du sang et des larmes.

Seule reconnaissance pour eux, des seaux de larmes, de belles oraisons funèbres, une médaille, de belles promesses devant un cercueil.

Bien vite les larmes séchées, le sang lavé, ils seront oubliés, les promesses renvoyées aux calendes grecques.

Pleurer, souffrir, mourir ce seront les seules libertés qui seront les leurs  »

« Source : Les carnets de l’USPPM »

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.