communiqué de presse "élections"

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

UNION SYNDICALE PROFESSIONNELLE

DES POLICIERS MUNICIPAUX

------U.S.P.P.M.------

COMMUNIQUE

 

  A l'heure où la bataille des municipales a débuté dans de très nombreuses collectivités, les citoyens se doivent d'être informés sur les promesses faites par les candidats de toute obédience politique.

Ainsi nombre de candidats mettent au premier rang de leur profession de foi la sécurité assurant pour les uns s'ils sont élus la création d'un service de Police Municipale, pour les autres une augmentation du nombre de policiers municipaux et pour certains l'armement de ces derniers.

Cependant, tous les décideurs politiques ce quelle que soit leur famille politique au rang desquels les Députés, les Sénateurs qui cumulent parfois même la fonction de maire dont certains même font campagne ont été interrogés par l'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux sur l'armement des policiers municipaux. A la question posée de savoir si au nom de la libre administration des collectivités locales il était normal de mettre en péril la vie de femmes et d'hommes qui assurent la sécurité à l'échelon local au prix parfois de leur intégrité physique voire même de leur vie, en laissant ce choix de l’armement à la seule liberté des maires, aucun d'entre eux n'a eu le courage politique de répondre à cette heure à cette question.

Ainsi, il ne peut que paraître paradoxal, voire faire naître même des interrogations dans l'esprit de chacun des électeurs lorsqu'un qu'un candidat revendiquant appartenir à une famille politique que celui-ci puisse soutenir vouloir armer la Police Municipale ou pas de votre commune, alors que son chef de file le Député ou le Sénateur de sa circonscription ne se prononce pas sur cette question ou même affiche une position diamétralement opposée !!!

L'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux affirme que les politiques font là une fois de plus, comme dans de nombreux autres domaines, la démonstration de leur manque de courage, celui qui consisterait à prendre une décision dans un sens ou dans l'autre d'armer ou non la Police Municipale. Des Députés et des Sénateurs préférant laisser ce choix à chacun dans son petit coin sans ce soucier des risques encourus par les policiers municipaux de telle ou telle commune, ce quelle que soit la nature de la mission confiée, des lieux et des heures ou celle-ci s'exerce, la violence frappant sans aucune distinction de lieu ou d'heure, la délinquance, la criminalité même ne connaissant aucune frontière communale. Des Députés et des Sénateurs qui n'ignorent aucunement que notre profession compte depuis 1986 dix victimes du devoir qui leur service terminé ne sont pas rentrées auprès de leur proches. Des victimes oubliées dont le souvenir n'est plus qu'une ombre. Des blessés par balles même, des blessés de plus en plus nombreux victimes de violence au cours de l'accomplissement de missions ô combien anodines que celle de verbaliser des stationnements illicites pour des policiers municipaux.

Des maires, nombreux qui équipent leurs policiers municipaux de gilets de protection, admettant ainsi l'existence de risques majeurs, mais qui n'offrent aucun moyen de défense, ne laissant plus que le choix à leurs policiers municipaux de prendre la poudre d'escampette s'ils le peuvent encore et vous laisser vous débrouiller seul, des maires qui vous promettent la sécurité !!!

Interrogez vos Députés, Sénateurs, vos candidats sur ce que sera leur engagement sur ce sujet, comment croire qu'un policier municipal , alors que sa mission est celle d'assurer votre sécurité comme le précise le Code Général des Collectivités Locales, sans arme pourrait accomplir une telle mission alors même qu'il ne disposerait pas de moyens d'assurer sa propre sécurité, quelle sera leur action auprès du Gouvernement  ?

 

 

Le Président National

de l'USPPM